Skip to navigation Skip to content

Le réflexe achats responsables se développe

Les politiques ARD (Achats responsables durables) sont désormais une priorité pour 4 répondants sur 10. Une marge de progrès demeure certes mais l'élément encourageant est que seuls 9% des répondants tous secteurs confondus considèrent les ARD comme une simple possibilité. 

D'ailleurs parmi les freins à la mise en oeuvre des politiques ARD cités, la contrainte budgétaire qui était le frein numéro un en 2012 est aujourd'hui quasiment le frein le moins important à 33%. 

Pour autant si les politiques ARD sont écrites leur mise en oeuvre n'est pas encore systématique. Le manque d'indicateurs dénoncé par 45% des répondants reste le frein principal. 


De même l'analyse du coût global d'un produit qui inclut les coûts des risques, de non qualité, logistiques et RSE, reste un sujet complexe à appréhender. Seuls 41% des répondants déclarent le faire parfois. Un résultat en baisse de 12 points par rapport à l'an dernier ce qui dénote une prise de conscience de la complexité de la notion de la par des acheteurs.

Retrouvez cet article sur : www.decision-achats.fr - "Le réflexe "achats responsables" se développe"

Accéder à la liste des dossiers

Actualités