Skip to navigation Skip to content

2018 : une année positive pour les entreprises de la mécanique et de l'électronique

Au sein de la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique (FICIME), les secteurs liés à l’investissement professionnel ont encore progressé en 2018 : +5,2% et +4,4% attendus sur les six premiers mois de 2019. Les secteurs liés au consommateur final ont, eux, crû de 2,1% l’an passé. Mais ils risquent de redevenir stagnants au premier semestre. Avec un manque de visibilité pour la deuxième partie de l’année.

La FICIME livre comme chaque début d’année son baromètre d’activité, nourri par les chiffres annuels et prévisions semestrielles venus des 400 entreprises appartenant aux 13 syndicats qui la composent, dont le SNESSII. Ce baromètre est le reflet de la conjoncture en France, lié à la fois à l’investissement (le B to B) et à la consommation (le B to C) via les clients distributeurs.

Pour Alain Rosaz, Président de la FICIME : « Cette année 2018 a été bonne et, c’est assez rare pour être souligné, dans nos deux grands domaines, les secteurs liés à l’investissement et ceux liés au consommateur final. 2019 se présente de façon plus contrastée mais le B to B, qui est un peu notre spécialité, reste bien orienté. De quoi faire mentir ceux qui prédisent une catastrophe en 2019.»

Consultez les résultats du baromètre sur le site de la FICIME.

Accéder à la liste des dossiers

Actualités